Contenu principal

Message d'alerte

Qu’est-ce que l’odontologie ?


Spécialité à la fois médicale et chirurgicale, l’odontologie comprend l’analyse complète de l’organe dentaire (de l’émail à la pulpe dentaire), des maxillaires et de l’ensemble des tissus adjacents. Suivant le pays et suivant le contexte, son appellation peut varier, on parle plus généralement de « chirurgie dentaire », de « médecine dentaire » ou même « d’art dentaire ».
Cette pratique comporte la prévention, le diagnostic et le traitement des pathologies congénitales ou acquises, réelles ou supposées de l'ensemble de ce que l’on appelle couramment les structures anatomiques oro-faciales (le parodonte, la muqueuse, les glandes salivaires, la langue, etc.).
Au fil des années et des avancées de la médecine, les odontologistes ont dû diviser leurs activités en plusieurs disciplines. On appelle par exemple "l'endodontie", les soins pratiqués à l'intérieur des racines dentaires ou "l'orthopédie" qui s'occupe principalement de l'alignement des dents et de l'engrènement des mâchoires.



Étymologie du mot odontologie


L’apparition de l’odontologie se situerait au temps de la préhistoire au premier homme. De cette lointaine époque, il reste encore des traces laissées sur les dents sous forme de profonds sillons intermédiaires. Avec la sédentarisation de l’homme, son régime alimentaire subit un profond bouleversement, puis avec la mise au point de nouvelles techniques agricoles pour s’adapter au nouveau mode de vie, la santé bucco-dentaire des hommes se dégrade et par conséquence des soins d’ontologie s’avèrent nécessaire. Le nouveau régime alimentaire des hommes et une augmentation du taux de sucre dans sa nourriture vont faire apparaître des caries qui étaient jusqu’alors inexistante auparavant. 
Ce nouvel état de santé dentaire va faire se développer la genèse de la chirurgie dentaire. 



L’odontologie moderne 


L’odontologie moderne commence avec les travaux de Pierre Fauchard et « Le chirurgien dentiste, ou traité des dents » de 1728. Son travail à permis la présentation de pose de dents artificielles et l’utilisation de la fraise qui nous fait tellement peur de no jours. Cependant, il faut attendre le 20e siècle pour qu’il y soit un réel développement d’outils spécifiques à l’odontologie. C’est en 1789, qu’un apothicaire eut l’ingénieuse idée d’utiliser de la porcelaine au lieu de l’ivoire d’hippopotame pour fabriquer des dents artificielles. 
Les premiers cours d’odontologie sont donnés en 1807 par un Allemand nommé Carl Ringelmann à Nuremberg. Puis en 1839 aux USA (Baltimore) une école dédiée à cette branche de la médecine à vu le jour. De nos jours, l’odontologie est enseignée et pratiquée dans la plupart des pays européens, dans l’Amérique du Sud et du Nord, sur des bases universelles en prenant tout de même en compte les spécificités de chaque région du globe.